• Post Category:ZWCAD

1er épisode de la série, où nous partons à la rencontre de nos clients des secteurs culture et loisirs qui utilisent les logiciels ZWCAD, et/ou ZW3D et/ou ARCHLine. C’est Patrick Morilleau qui ouvre le bal ! Directeur du pôle technique au Théâtre & Auditorium de Poitiers (TAP), il nous raconte l’envers du décor et nous explique pourquoi il utilise au quotidien les logiciels ZWCAD et ARCHLine.

ZWCAD : Un double usage : scénique et bâtimentaire

Un usage scénique

Quand on pense à des plans techniques, à de la DAO (dessin assisté sur ordinateur)/CAO (conception assistée sur ordinateur), on imagine principalement des entreprises du génie civil, de la topographie ou de l’architecture. Et pourtant, dans ce cas précis, le secteur de la culture est concerné par ZWCAD. Le Théâtre Auditorium de Poitiers (TAP) et son pôle technique utilisent des logiciels pour faciliter la communication entre le lieu d’accueil et la compagnie accueillie. Cela contribue aussi à assurer un spectacle de qualité.

Le 1er usage de ZWCAD et de son format DWG est scénique . En effet, avant que la compagnie arrive, il est nécessaire de se mettre d’accord entre la compagnie accueillie et le lieu d’accueil sur l’implantation des équipements.

Pour cela, Patrick Morilleau et son équipe transmettent les plans de la salle au format DWG à la compagnie, qui y placera toute son implantation (projecteurs, tissus, etc). La plupart du temps, cette compétence se trouve chez le directeur technique, les éclairagistes ou le régisseur général. La DAO est aujourd’hui une compétence de plus en plus développée. Puis, la compagnie renvoie le plan au TAP, qui est alors capable d’implanter la scénographie avec toute la précision qu’apporte un dispositif tel que DWG.

Une partie du plan du TAP réalisé sur ZWCAD

Un usage bâtimentaire

Le 2nd usage concerne l’aspect bâtimentaire du TAP. Patrick Morilleau explique qu’il est régulièrement confronté à des situations qui nécessitent de prendre la main sur les plans, les documents DOE (documents d’ouvrage exécutés) laissés par l’architecte ou la maîtrise d’œuvre au moment de la livraison du bâtiment. Un exemple très concret lié à son secteur culturel illustre cela. Afin de prévoir l’installation d’une œuvre imposante, le pôle technique du TAP doit connaître l’épaisseur de la dalle béton et connaître sa résistance. Patrick et son équipe doivent donc avoir accès aux plans DWG du BET béton pour justifier la répartition des charges.

Cet aspect bâtimentaire couvre aussi les problématiques d’aménagements. Par exemple, pour transformer 2 loges en 1 bureau ouvert, il est nécessaire de casser des cloisons. Le document DWG de ZWCAD est alors utilisé et diffusé à toutes les parties prenantes. Par conséquent, faire comprendre son besoin devient chose aisée !

Patrick Morilleau est très satisfait de ZWCAD, son allié au quotidien. Ce qui l’a séduit particulièrement ? Son interface similaire à celle d’Autocad® et son prix très accessible qui permet en l’occurrence de déployer la solution dans toute l’équipe (10 utilisateurs scénique/bâtiment).

ARCHLine : Modéliser et maquetter pour des projets artistiques ou d’aménagement

Le TAP a également investi dans ARCHLine, un logiciel d’architecture au format IFC, similaire à Revit® . C’est une solution complète BIM destinée à la création de projet d’architecture et d’agencement intérieur.

En effet, en parallèle du DWG, le TAP est régulièrement amené à communiquer pour des projets artistiques ou d’aménagements de locaux. Quand une compagnie n’a pas de scénographie définie, l’équipe du TAP peut la prendre en charge ou définir le cahier des charges, en collaboration avec la compagnie. ARCHLine permet, en effet, de proposer rapidement une mise en espace d’éléments 3D (mobilier, escalier, arbres…) qui aident à la décision des créateurs.

« ARCHLine est une solution idéale pour moi. Je ne vends pas mes plans, je n’ai donc pas d’intérêt à opter pour un logiciel trop coûteux. ARCHLine me permet de récupérer un export de Revit® et de travailler dessus. »
Patrick Morilleau
Directeur Pôle Technique TAP

Maquetter, modéliser, c’est le maître-mot. Grâce à ARCHLine, Patrick Morilleau peut aussi dessiner rapidement des volumes et maquetter la nouvelle disposition de la billetterie du TAP.

A propos du TAP :

Bâtiment de 12.000 m2 inauguré en 2008 à Poitiers, ville universitaire au centre d’une Communauté urbaine de 190 000 habitants, le TAP comporte un auditorium de 1020 places, une salle de théâtre de 700 places, 1 salle et 2 studios de répétition et de nombreux espaces de convivialité. La scène nationale exploite également un cinéma art & essai de 3 écrans, situé dans un complexe CGR de centre-ville.

Pour plus d’infos : cliquez ici

Fermer le menu